sp-1

Startup Palace ≠ Le Palace

Le 16 décembre dernier, la commission de sécurité nous donnait l’aval pour emménager au 4 rue Voltaire, dans un hôtel particulier qui jadis fût le siège du Crédit Nantais puis du CIC Ouest.

Ce moment a représenté l’aboutissement de plus de 3 ans de travail initié avec mon associé Benoît matérialisant notre volonté de créer à Nantes une plateforme d’innovation pour l’écosystème entrepreneurial : 3200 m2 en coeur de ville pour réunir sous le même toit startups, équipes innovation de grandes entreprises, accélérateurs, écoles ou encore investisseurs. Grâce notamment à l’impulsion de Grégory Thibord, nous avons réussi à fédérer autour de ce projet, nommé Le Palace, plus de 30 entrepreneurs qui, comme Benoît et moi, ont un attachement chevillé au corps à notre beau territoire.

Depuis le départ de cette aventure rendue possible par la foncière Magellan, la CDC et la Direction du CIC Ouest, le premier locataire de cette « mini Station F à la nantaise » était connu : Startup Palace.

Startup Palace, le Palace, c’est quoi la différence allez-vous me dire ?

Il y a plus de 4 ans, nous avions déjà ouvert un lieu aux dimensions qui nous paraissaient « à l’époque » pharaoniques : + de 1000 m² nichés au 6ème étage d’un bâtiment situé au 18 rue Scribe, dans le quartier Graslin. Pour cet endroit qui était avec le recul le MVP de Le Palace, pour reprendre des éléments de langage de notre monde, nous avions décidé de le nommer, après une longue séance de brainstorming, Startup Palace. Initiative 100% privée, Startup Palace était le bébé de 3 structures : Escale Digitale, Birming Group et Yellodit. En 4 mois, Startup Palace était plein puis progressivement, dans un souci de lisibilité et de cohérence entre le business des 3 entreprises mères, nous avions décidé de tout fusionner sous le nom de Startup Palace. Startup Palace représentait alors un lieu + une équipe au service de l’Open Innovation (so 2015).

Rapidement et logiquement, Startup Palace a été perçu à Nantes comme un lieu et ailleurs en France comme un opérateur de programme d’accélération. En effet, le coeur de l’activité de Startup Palace, certes pas toujours intelligible aux premiers abords, est le suivant :

Startup Palace conçoit et opère des programmes d’accélération de startups

Ces programmes ont pour objectifs :

  • d’aider les territoires à renforcer leur attractivité à travers des programmes locaux de pré-accélération pour « leurs startups »
1_n3sgxajSFbuNvFh4Vywfdw
1_4coNSig7Gl9jzitE3rrz7Q

Une fois pour toute, Startup Palace n’est donc ni un accélérateur ni un incubateur

Nous sommes des prestataires de services pour des territoires et des corporates qui nous payent pour accompagner des startups (habille Bill) qui elles ne payent rien. Voilà c’est dit !

Quelques chiffres pour continuer à vous faire comprendre ce que fait Startup Palace :

  • 15 dispositifs différents dans lesquels la Team est intervenue allant de quelques ateliers à la gestion entière du programme
  • 30 promotions slash saisons slash batchs de startups
  • + de 270 startups accompagnées

En échangeant avec la quasi totalité de nos pairs, nous avons pris conscience que nous faisions partie des leaders de ce marché, certes de niche, mais au combien difficile dans l’équation de son business model.

Startup Palace (l’opérateur de programme d’accélération si vous avez bien suivi 😉) n’ayant pas de clients à Nantes (comprendre pas d’institutionnels ou de corporate qui nous ont confié un programme d’accélération de startups dans la cité des Ducs), nous avons initié, il y a un an et demi, le projet MIAM : un accélérateur dédié à la FoodTech ou comment fédérer des acteurs de l’agro-alimentaire breton, vendéen ou ligérien sous une bannière commune pour « innover » (terme surement le plus galvaudé de la Startup Nation) par des frictions créatives avec des startups (on aurait pu dire par des percolations mais le terme est déposé).

Ce programme porté par Sodebo, Eurial, La Belle-Iloise et les Brioches Fonteneau, qui va être lancé tout bientôt, sera donc opéré par Startup Palace et aura pour écrin… Le Palace.

Bref, même après cette explication de texte, nous comprenons que la différence entre Startup Palace et Le Palace ne soit pas si évidente pour vous et nous ne vous en voudrons pas si vous continuez à confondre les 2. Mais cette mise au point nous tenait à coeur, à moi et à mon équipe (de Startup Palace).

Pour suivre les actualités de Startup Palace c’est  et pour suivre celles de Le Palace c’est ici

Mathieu