36149_0026_f_1532544486

La co-création, accélérateur des startups à impact

Avis experts

Sur beaucoup d’aspects, nous sommes souvent tentés d’opposer l’ancien et le nouveau monde, or, chez Startup Palace nous croyons que la co-création est le meilleur moyen pour les grandes entreprises de garder une longueur d’avance tout en aidant les startups à grandir. Mais pourquoi ? Et qu’en est-il pour les startups à impact ?

Ce type de relation gagnant-gagnant entre grands groupes et startups permet une association détonante. C’est ici la combinaison de la force de frappe des grandes entreprises, associée à la fougue et aux méthodes de la nouvelle génération d’entrepreneurs qui répondent aux nouveaux enjeux de notre siècle en développant des entreprises à impact (planétisation, réduction carbone, résilience de l’économie ; développement d’une économie circulaire et bien d’autres encore).

Définition d’une entreprise à impact

Avant d’aller plus loin, pour bien cerner le sujet, il convient de définir ce qu’est une startup à impact, et même plus largement, une entreprise à impact. 
La Tribune nous explique que pour être qualifié de champion de l’impact, il faut répondre à au moins un de ces critères : 

  • Avoir un « impact by design » c’est à dire avoir un modèle d’activité conçu spécifiquement pour répondre à un enjeu social, sociétal ou de lutte contre le changement climatique ;
  • Être un « enabler », c’est-à-dire avoir l’impact comme l’un des principaux moteurs de l’activité mais jouer plutôt un rôle de facilitateur en permettant à ses utilisateurs d’avoir, in fine, un impact direct ;
  • Être soucieux de son impact, mettre en place des actions concrètes.

Mais revenons-en à notre sujet de co-création.

Des collaborations qui profitent à tous

Ces relations mises en place dans nos programmes d’innovation permettent des révolutions rapides profitables à tous les niveaux :

Pour l’écosystème startup 

C’est ici que le profit semble le plus évident ; grâce à la co-création, ces jeunes entreprises à impact bénéficient de vrais terrains d’expérimentation (ligne de production, nouveaux clients…) pour se développer et tester leurs process.

Pour les grandes entreprises 

Ici, le gain provient du fait que les grandes entreprises, grâce à leurs relations avec les startups, peuvent développer de nouveaux produits et/ou de nouveaux process plus rapidement. Mais pas seulement. En effet, les échanges entre les équipes des deux pôles permettent souvent aux entreprises “traditionnelles” une ouverture d’esprit et une remise en question d’organisations internes pas toujours optimales et plus toujours en phase avec l’accélération de l’économie.

Changer le monde en co-créant avec des startups 

Ce serait faire preuve d’une modestie mal placée que d’affirmer que seules les parties-prenantes de la co-création profitent de ces associations. Dans un premier temps, elles permettent une émulation générale en entraînant avec elles des entreprises concurrentes qui veulent rester au contact et les poussent ainsi sur les voies de l’innovation. 

Mais au-delà de l’aspect purement économique, n’avons-nous pas tous à profiter des changements offerts par les résultats de ces collaborations ? La finalité de celles-ci n’est que la volonté d’améliorer l’expérience des utilisateurs en bout de chaîne et cela, peut-être pour la première fois, en tenant compte d’aspects que l’on mettait autrefois en opposition au profit. Cette vision candide, novatrice, est la définition même de l’impact, elle a pour but de révolutionner nos modes de production et de consommation. Les entreprises qui parviendront à impulser ces changements sont destinées à un avenir radieux. 

Plus de startups à impact enfin une réalité !

Pendant des années, il faut dire que l’écosystème startup n’avait pas beaucoup d’exemples de startups à impact, une fois l’exemple de BlaBlaCar évoqué on pouvait se sentir un peu sec.

Des startups qui contribuent au développement durable 

Cependant depuis 2020, on note chez Startup Palace le développement de belles startups à impact que nous avons eu la chance d’accompagner dans nos programmes et ce quelque soit la verticale. Carton plein dans notre programme foodtech, FuturaGrow puisque nous avions 3/3 startups à impact, 2 pour développer des emballages home-compostable (Carbiolice et Outlander Materials) et Berny pour leurs emballages consignés en inox. 
Pour les prochaines saisons de FuturaGrow, nous espérons développer l’utilisation de nouveaux ingrédients vertueux en nous inspirant des références en la matière que sont Ynsect ou encore Beyond Meat

Des startups à impact social

Côté verticale assurance, nous avons pu accompagner My-Jugaad à développer son service de mobilité résidentiel des publics fragiles aux côtés des mutuelles et assisteurs. C’était aussi l’occasion pour les compagnies d’assurance membre de French Assurtech de développer leurs démarches d’impact grâce à l’outil déployé par Zei. Côté Fintech, notons que Neuroprofiler se développe notamment grâce à son “ESG Profiler”. Ils proposent aux Banques / Assurances de laisser leurs clients évaluer les critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) via un jeu d’investissement pour leurs permettre d’investir dans les fonds à impacts qui leurs conviennent.

Enfin avec La Poste (FrenchIoT) et Pitney Bowes (PBTracks) nous sommes fiers d’avoir pu suivre Hipli, les colis réutilisable grâce à leur astuce d’enveloppe pré-affranchi, Anne-Sophie, Léa et leur équipe déploient un concept à un potentiel d’impact absolument génial !

L’émergence de fonds d’investissement spécialisés impact

Les investisseurs, même les plus traditionnels, cherchent de plus en plus à intégrer des critères sociaux et environnementaux dans leurs activités financières. C’est dans ce contexte que les notions d’investissement et de fonds à impact émergent. Preuve que ce n’est pas qu’un effet de mode, de nouveaux véhicules d’investissement spécialisés impact sont apparus ces dernières années dans l’écosystème. On pourra notamment citer parmi eux Impact Partners, 1èreplateforme européenne d’investissement dédiée à l’impact qui avec leur 340 M€ sous gestion ont déjà réalisé 182 investissements. Cela traduit en effet un besoin croissant de financement spécialisé mais également que les startups qui se lancent sont de plus en plus pérennes et viables dans un écosystème à impact de plus en plus mature. 

Un modèle qui fait ses preuves

La multiplication du nombre de startups à impact que nous venons de détailler ci-dessus est notamment le fruit de co-créations avec des grandes entreprises. Startup Palace au travers de ses programmes d’accélération compte bien contribuer à cet écosystème vertueux. Ce qui nous ramène et nous conforte dans notre croyance explicitée en préambule : la co-création est le meilleur moyen pour les grandes entreprises de garder une longueur d’avance tout en aidant les startups à devenir les futures licornes françaises, et qu’elle est le facteur clé de l’innovation et de l’entrepreneuriat à impact. 
De plus, tant l’actualité que l’évolution des politiques (objectifs de développement durable, réduction des inégalités, transition écologique…) et l’émergence de financeurs montrent qu’il y a un momentum notable pour lancer des projets à impact positif. 
Alors, si vous lisez cet article que vous voulez intégrer votre entreprise dans des modèles vertueux en la faisant évoluer avec des startups en Europe, faites-nous signe !

Mathieu Le Gac, CEO Startup Palace

Pour aller plus loin :
La co-création, c’est quoi au juste ? 🤔
Guide pratique sur la co-création : le guide des géniaux et experts du sujet Franck Louesdon et André Fortin
– Notre webinaire avec Franck et André (et oui encore eux 🤯) sur la co-création (quand on vous dit que ce sont des experts du sujet 😎)
L’intéret des collaborations Startups/grands groupes dans le contexte post Covid
– La raison d’être de Startup Palace : notre Why