Special Guest - Guillaume

[Special Guest #5] Guillaume Moubeche, Co-fondateur et CEO de Lemlist

Actualités de Startup Palace

[Vous l’attendiez, voici la nouvelle intw Special Guest ! Rencontre avec Guillaume Moubeche, cofondateur et CEO de Lemlist]

âœđŸ» Interview rĂ©alisĂ©e par Claire Caminati, Responsable Communication Startup Palace

Vous avez forcĂ©ment vu passer un de ses posts sur LinkedIn ou Instagram. Ou peut-ĂȘtre que vous avez eu vent de cette fameuse startup qui a refusĂ© 30 millions de dollars ? Eh bien cette startup c’est Lemlist… Et figurez-vous qu’on a eu la chance de pouvoir Ă©changer avec son co-fondateur et CEO, Guillaume Moubeche.

đŸ€™đŸ» Qui es-tu et que fais-tu dans la vie ?

Salut Claire ! Je suis CEO et co-fondateur de Lemlist, une plateforme de prospection multicanale pour automatiser des campagnes ultra-personnalisĂ©es. 

En moins de 3 ans et demi, on a dĂ©passĂ© les 8 millions d’euros de CA et 10K de clients Ă  travers le monde, sans aucun financement extĂ©rieur. 

J’ai pour objectif d’aider 1 000 000 d’entrepreneurs Ă  lancer des entreprises rentables d’ici 2025 en partageant mon expĂ©rience et mes best practices en Growth marketing, Marketing, team management, entrepreneuriat, etc. 

Capture d’écran 2021-07-12 à 09.47.43

đŸ€™đŸ» À quel moment as-tu eu le dĂ©clic pour lancer Lemlist ? 

Alors que je travaillais pour mon agence d’acquisition Lead Guru, j’ai rĂ©alisĂ© qu’il y avait un rĂ©el besoin d’outils de personnalisation d’emails. En effet, ce marchĂ© Ă©tait trĂšs peu dĂ©veloppĂ©. 

Les outils de l’Ă©poque n’offraient pas assez de personnalisation pour vraiment augmenter le taux de rĂ©ponse. Ils forçaient l’ultra-automatisation. Nous avons donc vu lĂ  une opportunitĂ©. Le but Ă©tait de revenir Ă  l’essence mĂȘme de la prospection, c’est Ă  dire la construction de relations. Et dans le but d’humaniser la prospection, nous avons crĂ©Ă© lemlist. 

Lemlist propose des outils de personnalisation qui permettent aux entreprises de construire de solides relations avec leurs potentiels clients, et par consĂ©quent, d’augmenter le taux de rĂ©ponse.

đŸ€™đŸ» Quelle a Ă©tĂ© ta premiĂšre aventure entrepreneuriale ?

J’ai expĂ©rimentĂ© ce qu’Ă©tait l’entrepreneuriat pour la premiĂšre fois avec mon pĂšre, mais malheureusement, ce ne fut pas un succĂšs. Nous avons complĂštement Ă©chouĂ©. 

Étant donnĂ© que mon pĂšre travaillait dans la sĂ©rigraphie, il maĂźtrisait les techniques d’impression sur tissu. Ainsi nous est venue l’idĂ©e de crĂ©er ensemble une marque de t-shirts que nous avons appelĂ©e « Paris reste un rĂȘve ». Mon pĂšre Ă©tait en charge de la production, tandis que moi je m’occupais plutĂŽt de la partie business. 

Il s’agissait de ma premiĂšre expĂ©rience en entrepreneuriat, ainsi je manquais cruellement d’expĂ©rience en business. J’ai donc complĂštement Ă©chouĂ© dans ma mission. Nous avons malgrĂ© tout rĂ©ussi Ă  vendre 6 t-shirts, mais toutes les commandes venaient de nos proches. 

Je sais que j’ai déçu mon pĂšre, et c’est pourquoi cette premiĂšre expĂ©rience m’a Ă©normĂ©ment motivĂ© pour la suite. 

đŸ€™đŸ» Guillaume Moubeche en 3 dates, ça donne quoi ? 

09/06/1991: date de naissance 

15/04/2018 : le premier invoice d’un client lemlist 

15/04/2024 : premier bootrapped unicorn français

logo-colored-XL

đŸ€™đŸ» Lempod, tu nous en parles ? 

Lempod c’est le plus grand marchĂ© de modules d’engagement LinkedIn oĂč d’autres crĂ©ateurs de contenu LinkedIn se soutiennent automatiquement par un engagement mutuel. 

Pour faire simple, lorsque vous obtenez des centaines de likes et de commentaires, LinkedIn évalue votre contenu comme génial et le booste sur un public plus large.

đŸ€™đŸ» Ça a changĂ© quoi dans ton quotidien cet exit ? 

DĂ©jĂ , j’ai perdu mon profil LinkedIn, du coup j’ai dĂ» recommencer from scratch. đŸ˜±

Dans mon quotidien, personnellement, rien de spĂ©cial, je reste quelqu’un de simple.

đŸ€™đŸ» Tu peux nous en dire plus sur ces fameux 30 millions refusĂ©s ? 

En janvier 2021, on s’est lancĂ© publiquement dans une levĂ©e de fonds, juste pour dĂ©montrer que le succĂšs d’une startup n’est pas proportionnel Ă  la taille de la levĂ©e. 

En gĂ©nĂ©ral, on a tendance Ă  associer le succĂšs d’une startup Ă  la taille de la levĂ©e de fonds. 

Pourtant il existe de nombreux exemples de success stories chez les startups qui prouvent que rĂ©ussite ne rime pas toujours avec financement extĂ©rieur. 

Mon propos est de montrer qu’il existe une autre voie que la levĂ©e de fonds, d’inspirer les entrepreneurs et les encourager Ă  continuer Ă  construire une boĂźte rentable, mĂȘme avec un capital de dĂ©part trĂšs faible. Selon moi, les meilleurs investisseurs qui existent, ce sont tes clients.

Capture d’écran 2021-07-12 à 09.54.35

đŸ€™đŸ» Combien avez-vous levĂ© jusqu’à prĂ©sent et auprĂšs de qui ? 

$0 ! On a commencé lemlist avec 1000 EUR au capital

đŸ€™đŸ» Comment cibler les bons investisseurs ? Et bien utiliser l’argent de la levĂ©e de fonds ? 

Il faut parler Ă  des gens qui ont dĂ©jĂ  levĂ© des fonds, demander des conseils, apprendre Ă  connaĂźtre les potentiels investisseurs, voir s’ils « fit » bien Ă  la boĂźte.

đŸ€™đŸ» Des conseils Ă  partager Ă  de jeunes entrepreneurs qui cherchent Ă  lever pour accĂ©lĂ©rer leur dĂ©veloppement ? 

Il faut bien rĂ©flĂ©chir pour savoir si cette levĂ©e de fonds va en effet permettre de faire grandir la boĂźte. Et surtout, il faut s’assurer d’avoir pris le temps de faire tous les efforts pour que cette levĂ©e de fonds soit utile. Elle est la derniĂšre Ă©tape, mais avant ça, il faut avoir construit des relations avec les clients, bien connaĂźtre le produit, savoir oĂč l’on va avec le projet, etc. Trouver le bon investisseur avec qui il y a un bon fit. On doit ĂȘtre en phase sur les attentes et vouloir aller dans la mĂȘme direction.

đŸ€™đŸ» Si tu avais le super pouvoir de revenir en arriĂšre et de recommencer Ă  zĂ©ro… Que referais-tu diffĂ©remment ou que ne referais-tu pas ? 

Je crĂ©erais une communautĂ© avant mĂȘme que le produit soit codĂ© et je lancerais un podcast.

đŸ€™đŸ» Le pire conseil que l’on t’ait donnĂ© dans ta carriĂšre ? 

« Il faut lever des fonds pour réussir à monter une boßte en hyper croissance ! « 

đŸ€™đŸ» Un conseil que tu aurais aimĂ© avoir au moment de lancer lemlist ?

EN: « Prepare yourself, entrepreneurship is a lonely journey.  When you win, you win together, when you lose, you lose on your own »

FR: « Le succÚs est général. Quand tu réussis, tu réussis en équipe. Mais quand tu échoues, tu es seul face à ton échec. »

đŸ€™đŸ» Comment gĂ©rer une grosse embrouille entre associĂ©s ?

On a un processus trĂšs prĂ©cis lorsque l’on s’embrouille. Dans un premier temps, on arrĂȘte de s’écrire. On coupe toute communication. 

Dans un second temps, on organise un meeting dans les 24/48 heures. On a une fiche Ă  regarder avec des photos de nous qui reflĂštent des souvenirs positifs que l’on a partagĂ©s ensemble. Le but est que l’on se rappelle des souvenirs positifs parce que c’est vrai qu’en cas d’embrouille, on a souvent tendance Ă  ne voir que le nĂ©gatif. 

On essaye de parler de ce que l’on a ressenti plutĂŽt que de remettre en cause ce que les associĂ©s ont fait.

Capture d’écran 2021-07-12 à 09.51.26
Vianney Lecroart, Guillaume Moubeche et François Lecroart, cofondateurs de Lemlist

đŸ€™đŸ» Qu’est ce que tu regardes en premier chez un candidat qui postulerait chez Lemlist ?  

ZĂ©ro importance des diplĂŽmes. La personne doit ĂȘtre en adĂ©quation avec les trois valeurs de la boĂźte : 

>> La loyautĂ© 

>> Optimisation en continu 

>> « Get shit done ». 

đŸ€™đŸ» Quelles sont les qualitĂ©s requises pour ĂȘtre un trĂšs bon sales selon toi ?

>> Empathie 

>> À l’Ă©coute 

>> Expert dans son domaine. Un bon sales est un bon consultant avant tout.

đŸ€™đŸ» Ta plus grande fiertĂ© aujourd’hui ? 

Aider les gens et changer leur vie ; avoir dĂ©veloppĂ© un produit qui aide plus de 10 000 personnes autour du monde ; avoir rĂ©uni une Ă©quipe de 40 personnes et les aider Ă  Ă©voluer et devenir des experts dans leurs domaines. 

đŸ€™đŸ» Les deux appli dont tu ne peux plus te passer aujourd’hui ?

Notion et Slack !

đŸ€™đŸ» Le pire concept bullshit de la startup nation ? 

« Fake it until you make it ».

La plupart des entrepreneurs ont tendance Ă  communiquer Ă©normĂ©ment sur leurs succĂšs, mais Ă  taire leurs Ă©checs. Cependant, on pense que ce principe ne rime Ă  rien. Pour avancer et continuer Ă  faire grandir une boĂźte, il faut toujours ĂȘtre 100% transparent et oser dire quand ça ne va pas. 

đŸ€™đŸ» La prochaine grande Ă©tape pour Lemlist ? 

Devenir la premiÚre licorne française bootstrapped.

đŸ€™đŸ» Le prochain entrepreneur Ă  interviewer sur le blog de Startup Palace ?

Alex Delivet, Founder at Collect.

Merci Guillaume pour ces Ă©changes ! đŸ‘‹đŸ»


Pour suivre (ou stalker 👀) Guillaume Maubeche sur les rĂ©seaux sociaux :

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/-g-/

Twitter : https://twitter.com/guillaumembh

Instagram : https://www.instagram.com/guillaume_moubeche/

YouTube : https://www.youtube.com/c/GuillaumeMoubeche/

Facebook : https://www.facebook.com/guillaume.moubeche

Pour suivre Lemlist sur les réseaux sociaux :

Twitter : https://twitter.com/lemlist

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/lemlist/

YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCTiz-33Xq9E2sImPEBl8bdw

site Internet : https://fr.lemlist.com/

Rejoindre Lemlist :

https://www.welcometothejungle.com/fr/companies/lemlist/jobs

— FIN

Discutons-en ! Discutons-en ! Discutons-en !