Special Guest- Joao Cardoso_Lovys

[Special Guest #11] Joao Cardoso, CEO et fondateur de Lovys

Actualités de Startup Palace

Rencontre avec Joao Cardoso pour parler de Lovys, depuis le lancement Ă  aujourd’hui.

âœđŸ»Propos recueillis par Claire CAMINATI-FARBER, Responsable Communication Startup Palace

Il a Ă©tĂ© notre 2e guest pour les CafĂ©s Croissants, je suis heureuse de recevoir aujourd’hui sur le blog [Roulement de tambours đŸ„] Joao Cardoso, CEO et fondateur de la pĂ©pite Lovys.

🎙 Hello Joao, tu peux pour commencer nous en dire plus sur ton parcours ?

Avec plaisir ! J’ai commencĂ© ma carriĂšre chez Morgan Stanley en fusion acquisition. AprĂšs 6 annĂ©es intenses et trĂšs formatrices, je me suis envolĂ© vers le BrĂ©sil alors en pleine croissance. Aussi Ă©trange que cela puisse paraĂźtre pour un Français, le pays ne comptait aucun site comparateur d’assurances. J’ai donc fondĂ© TaCerto qui en trĂšs peu de temps est devenu numĂ©ro un du marchĂ©. De retour sur le vieux continent, et fort de mon expĂ©rience en assurance, j’ai dĂ©butĂ© ma nouvelle aventure entrepreneuriale : Lovys.

Capture d’écran 2021-12-16 à 15.33.35

🎙 Et c’est quoi au juste Lovys ?

C’est trĂšs simple, Lovys, c’est la premiĂšre insurtech tout-en-un d’Europe. Nous proposons 5 abonnements mensuels, sans engagement, et accessibles en ligne, tous depuis la mĂȘme application.

Nous avons d’abord commencĂ© par l’assurance habitation pour ensuite Ă©toffer notre portfolio avec l’assurance auto, chiens et chats, smartphone, et emprunteur.

GĂ©rez ses diffĂ©rents contrats d’assurance devrait ĂȘtre simple, rapide, et ne demander quasiment aucun effort. Ce que nous avons rendu possible avec Lovys !

🎙 Qui utilise votre solution ?

À vrai dire, depuis la pandĂ©mie, le profil de nos utilisateurs et utilisatrices a beaucoup changĂ©. Avant, nous comptions une grande majoritĂ© de millennials, habituĂ©s Ă  tout gĂ©rer en ligne. Maintenant, bien que les millennials restent majoritaires, de nombreuses personnes plus ĂągĂ©es nous ont rejoints. Nous sommes ravis de voir que notre solution est aussi facile d’utilisation pour les gens nĂ©s avec un smartphone dans la main, que pour les gĂ©nĂ©rations prĂ©cĂ©dentes.

🎙 OĂč en ĂȘtes-vous aujourd’hui ? Combien de clients comptez-vous ?

Notre croissance est solide depuis le lancement de notre toute premiÚre assurance, il y a moins de deux ans. Nous protégeons environ 45 000 personnes et sommes trÚs fiers de les aider au quotidien.

🎙 On t’a pas mal vu dans les mĂ©dias ces derniers temps notamment par rapport Ă  vos diverses levĂ©es de fonds. En janvier dernier par exemple vous communiquiez sur une levĂ©e de 17 millions si je ne m’abuse. Combien avez-vous levĂ© en tout depuis le lancement ? AuprĂšs de qui ?

Depuis notre Série A, en janvier dernier, nous avons levé plus de fonds auprÚs de MS&AD Ventures et Adevinta Ventures. Deux partenaires de choix qui nous ont aidé à nous lancer en Espagne.

Parmi les investisseurs ayant participé à cette belle Série A, on compte : Heartcore, Raise Ventures, NewAlpha et Maif Avenir.

Notre Seed round a été rendu possible grùce à Maif Avenir, Techstars et Plug & Play.

Un soutien inestimable qui nous a permis d’avancer sereinement. Nous avons nouĂ© une relation toute particuliĂšre avec ces entreprises. Plus que de simples investisseurs, il s’agit de partenaires experts qui nous aident Ă  grandir et nous dĂ©velopper rapidement.

🎙 C’est quoi ton astuce pour arriver Ă  lever autant ?

Il n’y a pas de recette magique, Ă  part peut-ĂȘtre l’honnĂȘtetĂ©. Il faut savoir Ă©noncer ce qu’on fait de bien, mais aussi ce qui doit ĂȘtre amĂ©liorĂ©. C’est essentiel pour nouer une relation de confiance.

🎙 Et on fait comment lorsqu’on est un jeune entrepreneur pour bien choisir finalement ses investisseurs ?

Franchement, ce n’est pas facile ! D’un cĂŽtĂ©, on a besoin d’argent (logique) mais de l’autre, on ne veut pas s’engluer dans une relation Ă  sens unique. Mon conseil est de bien rĂ©flĂ©chir, de rencontrer des entrepreneurs et d’apprendre de leurs erreurs, mais aussi choisir des fonds d’investissement en adĂ©quation avec les valeurs de sa marque. Sinon tous les board meetings ressembleront Ă  des champs de bataille et ce n’est pas bon pour la croissance d’une startup.

🎙 J’ai eu la chance de faire ta connaissance dans le cadre de l’accĂ©lĂ©rateur Techstars. Ça t’a apportĂ© quoi de passer par un accĂ©lĂ©rateur ? As-tu depuis suivi un autre programme d’accĂ©lĂ©ration d’ailleurs ?

C’est marrant que tu le mentionnes, j’ai rĂ©cemment racontĂ© cette histoire Ă  mes Ă©quipes ! J’ai envoyĂ© mon dossier Ă  Techstars Ă  la toute derniĂšre minute, aprĂšs avoir travaillĂ© dessus toute la nuit. Un ami proche m’avait envoyĂ© la documentation et je ne pensais pas postuler au dĂ©part.

Le mail d’acceptation de Techstars est arrivĂ© peu de temps aprĂšs et ça a Ă©tĂ© une opportunitĂ© incroyable pour Lovys. Nous avons pu embaucher, faire des rencontres formidables, et grandir dans un cadre bienveillant. La plupart des personnes de l’Ă©quipe prĂ©sentes Ă  ce moment-lĂ  travaillent encore chez Lovys et en gardent un souvenir prĂ©cieux. Techstars a marquĂ© la fin de la dĂ©brouille et orchestrĂ© nos dĂ©buts.

🎙 Combien ĂȘtes-vous dans l’Ă©quipe ? Recrutez-vous ? Si oui quels profils ?

L’Ă©quipe compte plus de 100 personnes, on a fĂȘtĂ© ce milestone il y a peu ! Bien que notre forte pĂ©riode de recrutement soit derriĂšre nous, nous sommes toujours Ă  la recherche de nouveaux talents. Notamment en dĂ©veloppement mais pas que.

Visuel-1-1536x666

🎙 Je crois que chez Lovys vous avez une Ă©quipe trĂšs internationale non ? Le hasard ou vous recherchez spĂ©cifiquement des profils internationaux ?

Oui, et c’est ce qui fait notre force si tu veux mon avis. De la diversitĂ© naĂźt l’innovation et l’Ă©mulation. Le fait que nous ayons des bureaux en France, au Portugal, ainsi qu’en Espagne nous aide beaucoup Ă  attirer des profils internationaux.

🎙 C’est quoi ton plus gros challenge aujourd’hui avec Lovys ?

La vie d’entrepreneur n’est faite que de challenges mais c’est aussi ça qui fait sa richesse. Un des plus gros projets sur lesquels nous travaillons est l’internationalisation. AprĂšs l’Espagne, on a encore envie d’ailleurs… Je n’en dirai pas plus pour le moment😉

🎙 Quel est le meilleur conseil que tu aies reçu dans ta carriùre ?

Lorsque je travaillais dans la finance Ă  Londres, j’ai demandĂ© Ă  un directeur du fonds dans lequel je travaillais si je devais partir et aller au BrĂ©sil pour crĂ©er ma premiĂšre startup


AprĂšs une heure de discussion, la rĂ©ponse a Ă©tĂ© : “Pack and go!” 

Ma vie n’a clairement pas Ă©tĂ© la mĂȘme depuis ce moment-lĂ . 

🎙 Si tu avais une baguette magique qui te permettait de revenir en arriĂšre, que ferais-tu diffĂ©remment pour Lovys ?

J’essaierais de profiter encore plus de chaque jour. C’est une expĂ©rience incroyable de construire un tel projet avec un groupe de personnes incroyables. 

🎙 Qu’est ce qui selon toi fait la force de Lovys ? Parce que finalement vous avez rapidement rĂ©ussi Ă  vous imposer comme une assurtech incontournable (bravo pour ça !!)

Merci beaucoup pour ton soutien, tu nous suis depuis longtemps et tu trouves toujours le bon mot d’encouragement. Ça fait partie de ce qui fait la force de Lovys selon moi : toutes les personnes impliquĂ©es, de prĂšs ou de loin, dans cette aventure. On ne construit pas une startup seul, Lovys en est le parfait exemple.

🎙 Passons aux questions plus perso : quel est ton livre de chevet du moment ?

« Principles for Dealing with the Changing World Order » par Ray Dalio. C’est fascinant de voir Ă  quel point nous sommes mauvais pour prĂ©dire l’avenir. En bref, la plupart des gens pensent que le futur est une version lĂ©gĂšrement modifiĂ©e du prĂ©sent, alors qu’en gĂ©nĂ©ral, il est totalement diffĂ©rent.

🎙 Ton dernier post LinkedIn ?

L’annonce de ma participation Ă  CafĂ© Croissant bien sĂ»r !

🎙 Une appli dont tu es complùtement accro ?

OneNote

🎙 Une astuce de productivitĂ© Ă  partager ?

Mesurez votre temps avec rigueur. Si vous avez une vision claire de la façon dont vous passez votre temps, tout le reste viendra naturellement.

🎙 (Ma question prĂ©fĂ©rĂ©e 😈) : quelle est ta chanson honteuse ?

La bonne nouvelle, c’est qu’elle a tendance Ă  changer tous les 6 mois ! En ce moment, c’est une chanson du Carnaval – “O Mundo Vai”, par Ivete Sangalo.

🎙 Enfin, quel est selon toi le prochain entrepreneur qui devrait avoir son portrait Special Guest sur le blog de Startup Palace ?

Je pense qu’il y a des entrepreneurs extraordinaires en dehors du monde Ă©troit de la technologie. Un de ceux que je respecte beaucoup est Bastien Valensi de Cabaia.


👀 Pour suivre (ou stalker 👀) Joao sur les rĂ©seaux sociaux :

👀 Pour suivre Lovys sur les rĂ©seaux sociaux :

— FIN

Discutons-en ! Discutons-en ! Discutons-en !