Have you ever met… Adrien Chaltiel ?

Nos partenaires ont la parole

Adrien Chaltiel, CEO de la plateforme ELDORADO nous donne son avis sur les derniĂšres grosses levĂ©es de fonds de la french tech : Sorare, Mirakl, Vestiaire Collective…

âœđŸ» Propos recueillis par Claire Caminati, Responsable Communication Startup Palace

🚀 Hello Adrien, bienvenue sur le blog de Startup Palace. Est-ce que tu peux stp te prĂ©senter en quelques mots ?

Je suis Adrien, entrepreneur depuis 15 ans et avocat de formation. J’ai toujours Ă©tĂ© crĂ©ateur d’entreprises (dans l’univers des mĂ©dias et des job-boards). Je suis aujourd’hui fondateur de la plateforme Eldorado qui a pour but d’aider tous les entrepreneurs Ă  trouver tous les types de financement. A cĂŽtĂ© du travail, je suis pĂšre de 3 filles, parisien, et fan de rugby ! 🏉

adrien

🚀 Tu peux nous en dire plus sur Eldorado ? vous faites quoi au quotidien en fait ?

Trouver des financements est un rĂ©el dĂ©fi pour tous les entrepreneurs, quel que soit le stade de dĂ©veloppement de son entreprise. Eldorado vise Ă  les aider dans ce parcours en les accompagnant dans leur stratĂ©gie de financement. Nous offrons aux fondatrices et fondateurs d’entreprise une plateforme avec des contenus dĂ©diĂ©s, des formations et une base de donnĂ©es de financement la plus complĂšte en France pour structurer leur entreprise. 

🚀 C’est quoi ton why Ă  toi d’ailleurs ?

Aujourd’hui ce serait « accompagner le why de tous les entrepreneurs ». Quel que soit le domaine, la taille, la date de crĂ©ation ou le secteur d’une entreprise, trouver des bons financements adaptĂ©s est indispensable pour bien dĂ©velopper son entreprise. GrĂące au financement et Ă  notre plateforme, nous donnons la possibilitĂ© de dĂ©velopper des projets et indirectement nous essayons de donner vie Ă  leurs idĂ©es !

🚀 Je crois qu’en dehors d’Eldorado tu as aussi une casquette d’Ă©crivain : tu peux nous en dire plus sur  ton livre « Obtenez les meilleurs financements  pour votre projet » ?

Je ne suis pas Ă©crivain et je suis un piĂštre lecteur ! La possibilitĂ© m’a Ă©tĂ© donnĂ© de collaborer avec les Ă©ditions Albin Michel pour sortir un livre dĂ©diĂ© au financement de projets entrepreneuriaux. Aucun livre n’existait avec une vision trĂšs entrepreneuriale du financement. Je me suis donc mis Ă  retranscrire tout ce que je pouvais voir dans mon quotidien en rencontrant des centaines d’entrepreneurs avec leurs dĂ©fis. Et en connaissant assez bien les techniques de financement. Cet exercice a Ă©tĂ© assez rapide au final (9 mois pour sortir le livre) et j’ai pu dĂ©couvrir le secteur de l’Ă©dition ! 

Capture d’écran 2021-09-28 à 10.27.32

🚀 On peut se le procurer oĂč ?

Dans toutes les bonnes librairies, ou sur les plateformes de vente en ligne (lien ici : https://eldorado.co/livre/trouver-son-financement) 

🚀 Bon, ton dada c’est Ă©videmment les startups et les levĂ©es de fonds. Le 21 septembre dernier, l’histoire de la french tech đŸ‡«đŸ‡· a Ă©tĂ© marquĂ©e par trois Ă©normes levĂ©es de fonds : Sorare qui lĂšve 680 millions de dollars, Mirakl 555 millions de dollars et Vestiaire Collective 178 millions d’euros. Ça fait de sacrĂ©es levĂ©es de fonds dis donc ! Tu en penses quoi toi en tant qu’expert sur le sujet ?

C’est Ă©videmment une excellente nouvelle. J’ai commencĂ© l’entrepreneuriat quand on ne parlait que de Marc Simoncini et Xavier Niel quand on mentionnait les « startups ». Aujourd’hui l’Ă©cosystĂšme est mature et nous sommes en plein milieu des « 10 glorieuses de l’Ă©cosystĂšme tech français ». Les dĂ©fis devant nous (plus d’entrĂ©es en bourse, plus d’exits, plus de « super fonds » en France) sont dĂ©sormais atteignables grĂące Ă  ces Ă©tapes importantes. J’en parle Ă©galement dans un post linkedin ici. Le financement se dĂ©veloppe bien, il faut que les autres « piliers » de l’Ă©cosystĂšme continuent Ă©galement Ă  se dĂ©velopper : les universitĂ©s, pĂŽles de compĂ©titivitĂ©, formations, et Ă©galement l’apport des pouvoirs publics et l’ouverture des entrepreneurs Ă  un marchĂ© global dĂšs les premiers pas de leur entreprise. 

🚀 Quand j’ai commencĂ© Ă  travailler dans la communication pour les startups, une levĂ©e de fonds de 1M€ Ă©tait considĂ©rĂ©e comme quelque chose de vraiment pas mal. Aujourd’hui, toutes les levĂ©es de fonds de -10M€ passent un peu Ă  la trappe vu les montants pharaoniques levĂ©s ici et lĂ . Comment tu expliques ce phĂ©nomĂšne de levĂ©e de fonds Ă  plusieurs dizaines de millions d’euros ?

L’Ă©cosystĂšme est tirĂ© vers le haut par les licornes 🩄 et les « mĂ©ga levĂ©es ». C’est positif, cela permet au « seed » (l’amorçage) de se renforcer : les montants sont plus importants, les entrepreneurs plus expĂ©rimentĂ©s et les investisseurs plus nombreux. Le fait qu’on ne communique plus sur des levĂ©es en dessous de 10M€ est une bonne nouvelle en soi. Car les premiĂšres levĂ©es ne sont que des « dĂ©parts » des aventures entrepreneuriales. La rentabilitĂ© future ou les perspectives de croissance Ă  l’international sont de vrais motifs de fĂ©licitations ! En amorçage ou « sĂ©rie A » il faut mettre cet argent au travail pour croitre, recruter et ouvrir de nouvelles perspectives. 

🚀 Une startup de la french tech qui t’impressionne particuliĂšrement aujourd’hui et pourquoi ? 

Je suis trĂšs impressionnĂ© par Alan pour avoir crĂ©er un concurrent crĂ©dible Ă  des institutions (mutualistes, assureurs) existantes depuis des dizaines d’annĂ©es. Avec une vraie proposition de valeur que ces « anciens » acteurs n’ont pas su trouver. C’est pour moi la vraie dĂ©finition du produit de « LA » startup. J’adore Ă©galement Back Market pour sa proposition de valeur trĂšs alignĂ©e avec les dĂ©fis de notre civilisation. Enfin, je suis impressionnĂ© par Yuka, Joone, Too Good To Go, Dancefloor…De formidables entreprises crĂ©es par des femmes, encore trop peu reprĂ©sentĂ©es dans notre Ă©cosystĂšme. 


Merci Adrien pour ces Ă©changes ! đŸ‘‹đŸ»

Pour suivre Adrien sur les RĂ©seaux sociaux, c’est par ici que ça se passe : LinkedIn ; Twitter

Discutons-en ! Discutons-en ! Discutons-en !